Retour sur mon expérience du jeûne thérapeutique de 3 jours

Retour sur mon expérience du jeûne thérapeutique de 3 jours

Voilà mes 3 jours de jeûne sont passés … ouf !
J’ai réussi

Pourquoi j’ai voulu faire ce jeûne . 
Tout d’abord , parce que je sentais que mon corps le réclamait . Je sentais comme un poids dans mon organisme. Les problèmes de digestion , de transit de sensation de lourdeur …
Après mes nombreuses lectures à ce sujet, je me suis convaincu que faire ce jeûne serait excellent autant pour mon organisme , que mon esprit.
J’ ai tout d’abord essayé une journée de jeûne . Après un week-end où j’en avais bien profité , cela fut assez facile .
Je l’ai fait un lundi . Mise à part de devoir faire à manger aux Loulous , le midi fut assez difficile , Mais le soir , aucune sensation de faim.
Bilan le lendemain , je sentais la différence dans mon organisme qui avait évacué les excès du week-end .
La décision fut prise; la semaine prochaine , je fais le jeûne thérapeutique de 3 jours
Moi qui aime manger , la seule pensée de ne pas avaler quoique ce soit pendant 3 jours a été difficile à accepter , mais je l’ai pris comme un challenge , je me suis dis que je pouvais y arriver
Moi qui avais la conviction que les 3 repas par jour étaient une obligation! En effectuant mes recherches , j’ai été convaincu par des études sérieuses que l’industrie de l’agroalimentaire était à l’origine de cette fumisterie . Notre corps n’a pas besoin de 3 repas par jour, il faut le nourrir uniquement quand il a faim !

En Russie et en Allemagne , il existe des centres de jeûne . En Allemagne , c’est même remboursé par la sécurité sociale.
Des études ont même prouvé que le jeûne de 3 jours pouvait soir faire régresser le cancer
Cette étude démontre qu’en période de jeûne, nos cellules saines se protègent et en réalité vont de mieux en mieux. Elles ont gardé un patrimoine génétique permettant l’adaptation aux circonstances extrêmes (au manque de glucides pendant le jeûne). A contrario, les cellules cancéreuses ont perdu ce patrimoine génétique et sont dépendantes du glucide. Sans glucide les cellules cancéreuses régressent voire même disparaissent. Le processus peut être accéléré par une chimiothérapie pour ceux qui en ont.

le lundi C’est parti
Réveil motivé
Préparation de mon jus de citron gingembre miel en guise d’infusion… puis nada , plus rien, que de l’eau , rien que de l’eau
J’ai bu 3 litres d’eau sur la journée
La matinée se passe sans soucis , pas de sensation de faim , mais quand est venu le moment de préparer à manger aux Loulous, la seule pensée de ne pas manger s’installe dans mon esprit et ne part plus. Je tiens bon , je leurs donne leur assiette et je quitte la pièce . Je m’occupe l’esprit à autre chose et la faim disparait .
L’après midi séance de magnétisme chez une cliente puis retour pour une méditation d’une heure . Un bon nettoyage de mon disque dur me permet de finir cette journée sans encombre . Le soir aucune sensation de faim

Le Mardi euphorique
même rituel de l’infusion , puis action toute journée , j’ai couru partout , fais une séance d’acces bars , le ménage , bref j’ai pas arrêté une minute . J’étais bien , aucune sensation de faim . Mise à part encore une le fait de préparer les repas sans pouvoir les gouter … heu , bon j’avoue , j’ai craqué , j’avais préparé aux stroumphs un petit sauté de veau carottes et chou avec épices , jai pas pu m ‘empêcher de gouter . Un petit morceau de viande … Je vous dis pas la culpabilité qui s’est emparée de moi . C’est décidé , je vais tenir bon jusqu’au bout
Le drame arrive en début de soirée , les enfants veulent des croques-monsieur…. je ne sais pas si je vais résister . Je sais pas s’il le font exprès , je suis sûr que non mais difficile de ne pas leur en vouloir , le stress me gagne . Mais ma bonté légendaire fait que je leur prépare et fais cuire leur repas du soir . Je vous dis pas l’odeur du pain complet grillé et l’odeur du fromage qui fond . C’est un supplice , je les regarde manger en espérant qu’ils ne finissent pas .. Mais je résiste encore une fois
Je monte me coucher , regarde « prison break » avec mon amoureuse pour me changer les idées. Petite parenthèse, nous le faisons à deux , et cela est plus facile et plus motivant … enfin ,surtout pour moi car elle n’a aucun manque, aucune sensation de faim … Un exemple pour moi de volonté

Le mercredi des souffrances
Le réveil du mercredi fut assez difficile , maux de tête , étourdissement , mal à l’estomac … un état de fatigue et une envie de ne rien faire ( c’est d’ailleurs ce que j’ai fait )
Aucun médicament n’est permis lors du jeûne, donc je savais par des retours d’expériences que cette journée allait être difficile . Mais bon , c’est la dernière , donc faut tenir
Aucune sensation de faim , même l’envie de manger avait disparu .
Que se passe t il dans mon organisme ? en fait , tout ce processus est normal
c’est la crise d’acidose responsable de faiblesse, de nausées et de migraines. Il faut connaître ce cap délicat pour avoir le courage et la persévérance de continuer
Mais c’est là que l’on sait que votre organisme est entrain d’évacuer les toxines
Le midi , retour du supplice , les loulous veulent des pâtes
je leur prépare et je file dans une autre pièce pour ne pas avoir à les regarder se délecter d’un de mes plats favoris
Mon mal de tête est toujours là et je décide d’accélérer le processus d’élimination
Pour aider mes intestins à nettoyer , je fonce à la pharmacie pour prendre du sulfate de magnésium.
Je le mélange à 1 litre d’eau . je le bois en trois fois. Bon c’est carrément dégueulasse , y pas d’autre mot . Mais encore une fois la volonté est plus forte que tout .
Et les effets ne se font pas attendre . Alors je peux vous dire , qu’il vaut mieux être à proximité des toilettes ou de la toilette comme disent les belges et ne jamais sans éloigner .
Après midi flemmarde dans le canapé à regarder des films ( en faisant quelques aller retour au water-closet )
Je continue à boire beaucoup d’eau , c’est très important
Le soir re-resupplice , a voir les enfants manger est très difficile , surtout quand l’un ne finit pas son assiette et que vous avez qu’une seule envie c’est d’engloutir tout cela en cachette … Mais la volonté est toujours là même si c’est très difficile
Après le petit massage de réflexologie plantaire quotidien à mon amoureuse , on monte se coucher et là, je crie « victoire » j’ai réussi !. Deux épisodes de prison break pour évader le stress 🙂 et là je commence à sentir les changements dans mon corps
La nuit se passe super bien , pas de réveil nocturne , j’ai dormi comme un bébé

Réveil du jeudi
ça y est , je peux remanger … mais attention pas n’importe quoi , le retour à l’alimentation doit se faire de manière douce en réintégrant les aliments parcimonie
Ce sera ananas et jus de clémentine maison avec toujours ma « tisane » citron gingembre miel .
Qu’est ce que ça fait du bien !
le midi sera tomate blanc de dinde
Un jus d’orange maison pour goûter
et le soir une salade composée avec tomates cerises , champignon oeuf cuit dur
J’ai même fait cuire des courgettes pour le vendredi avec du poisson

Voila , je (on ) l’a fait … je n’aurais jamais cru y arriver mais encore une fois quand vous décidez de faire une chose , ayez la volonté et rien ne pourra vous en dissuader

Bilan du jeûne :
Le plus difficile n’est pas la faim, c’est surtout l ‘envie de manger , voir les autres se mettre à table . La perte de cette convivialité au moment des repas .
La faim disparait rapidement , c’est plus l’esprit , notre cerveau automatique du mental , du « Je » qui a du mal à s’adapter à cette situation qui lui est inconnu

Bilan final
j’ai une impression de légèreté , de vide dans mon organisme , de respirer la joie de vire , que rien n’y personne ne pourra me pourrir la vie .
J’ai une sensation de fierté d’avoir réussi doublé de la sensation d’avoir accompli une grande aventure pour mon corps et mon esprit . C’est comme si j’avais fait un échange standard de moi même , une remise à zéro , bref comme Une renaissance !

Conseil à ceux qui voudraient se lancer dans cette aventure que je baptiserai : « A la reconquête du mon corps et mon esprit »

Tout d’abord faite le par choix et envie , il faut se motiver quelques semaines avant . Essayer une journée ou faite une semaine le jeûne intermittent
Préparer des activités pour évacuer l’esprit
Sortez au moment des repas
Le plus important est de choisir le moment ou vous allez le faire

Bien entendu , si vous choisissez soit le jeûne thérapeutique ou intermittent , je serais à vos cotés pour vous aider et vous motiver … Mais cela reste une décision qui vous appartient

et Au fait

J’ai perdu plus de 3kg

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *